Failly-Vrémy
Villages lorrains

 

Accueil
Remonter

 

LES SOUS-BOCKS

 

Comment vous est venue l'envie de collectionner les sous bocks ?

Quand j'étais petit, un ami à mes parents nous a montré sa collection. Il en avait à l'époque une petite centaine. Il nous a alors demandé très gentiment de mettre de côté tous les sous-bocks que l'on pouvait afin que sa collection grandisse. Cela m'avait intéressé et j'ai commencé tout doucement à en récolter pour lui… et pour moi. C'est donc à partir de ce moment que je me suis mis à collectionner ces petits d'objets en carton.

Où les trouvez vous et à quels prix ?

La plupart de mes sous-bocks proviennent de café s. Au tout dé but, j'ai fait la tourné e des café s du centre ville de Metz en expliquant à chaque fois ma "passion" aux serveurs et aux patrons. Ceux-ci étaient en général très sympathiques et me donnaient tous les modèles qu'ils avaient. Cela m'a permis de rassembler de nombreuses pièces.

Puis, un jour, j'ai appris qu'un de mes voisins faisait la même collection. J'ai alors décidé de lui rendre visite et il m'a reçu très aimablement. Il avait plusieurs milliers de pièces et il m'a offert trois cartons remplis de doubles… Depuis ce jour, nous nous é changeons régulièrement les doubles de nos nouvelles trouvailles.

J'ai ensuite distribué un mot dans les boîtes aux lettres de Vrémy, mon village, et un couple de personnes âgées m'a offert tout un carton d'anciens sous-bocks qui ont aujourd'hui de la valeur.

Puis, en allant boire des coups dans les café s de la région ou à l'étranger pendant mes voyages, et en en parlant autour de moi, ma collection grandit petit à petit.

J'en achète également quelques-uns dans les marché s aux puces et les petites brocantes de villages, quand ils me paraissent rares, quand ils sont très beaux ou quand ils sont vieux et que je ne pourrais pas les trouver sans les acheter. En général, ils sont vendus entre 1 et 5 francs.

Mais la meilleure façon de trouver des sous-bocks est d'échanger avec d'autres collectionneurs. Ainsi, grâce à Internet, j'ai fait la connaissance de collectionneurs avec qui nous nous sommes envoyé nos doubles…

Grâce à tout cela, ma collection est composé e d'environ 1300 pièces différentes. Mais c'est une collection qui ne se finira jamais (tout comme de nombreuses collections) car de nouveaux sous-bocks sont édités chaque année dans chaque pays et d'autres ne sont plus édités et sont donc difficiles à trouver…

Comment les rangez-vous ?

Au dé but, j'ai commencé à les accrocher à un mur en bois. Puis, lorsque le mur é tait entièrement couvert et que ma mère commençait à en avoir un peu marre de ces sous-bocks agrafé s un peu partout dans le couloir, il m'a fallu ranger toutes mes nouvelles trouvailles autre part. Pour l'instant ils sont dans des boîtes à chaussures, classé s par ordre alphabétique ou plutôt classé s par la première lettre de la marque concerné e. Et lorsque je trouve les doubles, je remplace ceux du mur, abîmé s par les agrafes et jaunis par la chaleur et l'humidité , par ces nouveaux sous-bocks que je range et que je classe dans les boîtes.

Vous ê tes vous spécialisé dans ce sujet ?

Non, pas du tout. Je ne fais que collectionner les sous-bocks et les classer comme je viens de l'expliquer. Mais en aucun cas je ne m'intéresse aux grandes filiales de bières, aux marques, à la fabrication de ces sous-bocks…

Quelle est la pièce dont vous êtes le plus fier ?

Je n'ai pas de sous-bocks dont je suis vraiment fier… chaque nouvelle trouvaille est une joie. Mais il est certain que je préfère certaines pièces à d'autres.

Par exemple, les nouveaux sous-bocks créés par Heineken en formes de guitares, de canettes, de verres, etc. sont vraiment beaux et originaux. Mais certains sous-bock carrés sont également très chouettes.

Les sous-bocks que j'aime bien sont également ceux où sont imprimés des dessins humoristiques ou des bonnes blagues (ce sont souvent des sous-bocks belges ou hollandais).

Les collections "Sous-bock Art" de 1664 sont également très belles car ce sont des affiches de ciné ma, des peintures, des photos, etc qui sont imprimé s sur les sous-bocks… et c'est souvent très difficile à posséder toute la collection d'une année (à moins de les acheter).

Enfin, les sous-bocks qu'il est toujours bien d'avoir dans ces collections sont ceux qui proviennent du monde entier !

Y a t il une cote de ces sous bocks ?

Non, pas à ce que je sache. Cela varie selon les collectionneurs : certains pensent que plus le sous-bock est vieux, plus il a de la valeur ; d'autres pré fèrent au contraire les nouveaux, tout beaux, tout neufs… Pour l'anecdote, certains collectionneurs disent qu'un sous-bock est valable dans une collection seulement si on a bu la bière concerné e par celui-ci (j'aurais dé jà du boire 1300 sortes de bières !!!)

 

Article écrit par Anthony Thiriet, Vrémy (57)

 

 

   

Site réalisé par Anthony Thiriet, étudiant demeurant à Vrémy et conseiller municipal depuis mars 2001. Pour toute reproduction, merci de me prévenir par e-mail.
Question, problème, suggestion, information à ajouter ou critique concernant ce site ? Vous désirez plus de renseignements ? N'hésitez pas à envoyer un e-mail en cliquant ici.

Nombre de visiteurs du 1er novembre 98 au 8 septembre 2000 :     2982
Nombre de visiteurs depuis le 12 février 2001 :