Failly-Vrémy
Villages lorrains

 

Accueil
Remonter

Mise à jour : 08/05/03


Albert Brondex
auteur du Chan Heurlin

 

BRONDEX (ALBERT), littérateur. Dixième enfant de Joseph, mercier et cabaretier à Ste-Barbe, près de Metz, et de Christine Niclausse, il est né le 28 novembre 1737.
Il fréquente les bénédictins de Ste-Barbe et en 1768 se trouve à Paris où il épouse, le 13 juin, Marie-Françoise Charpentier. 
L'année suivante, il revient à Metz, où il prend la direction des Affiches des Trois-Évêhés et de Lorraine. Concurremment il compose des poésies françaises et patoises qui obtiennent un vif succès.
Il crée alors un cabinet d'affaires, gère des domaines et est emprisonné pour dettes en 1782.
Mme de Caraman, femme du gouverneur, sollicite sa grâce et l'obtient. Il doit cependant quitter Metz avec sa femme et ses six enfants et revenir à Paris où il se lance dans la politique, le journalisme et les affaires.
Il meurt le 10 octobre 1797.

Brondex avait écrit, en 1785, un poème patois en sept chants : Chan Heurlin ou les fiançailles de Fanchon, imprimé en 1787, que Charles Nodier, en 1827, salua du titre d'« Iliade du patois messin ».
Ce poème qui a eu neuf éditions (1787 à 1948) garde
un intérêt historique et folklorique certain.
--> Voir la page sur le Chan Heurlin.

Begin, I, 163-74. — Le pays lorrain, 1926, p. 119-23.
Dr Dorvaux, Notes sur les éditions de Chan Heurlin. Brondex et Mory, Chan Heurlin (trad. de M. Cressot), Nancy, 1948.   DE MOREMBERT. 

[tiré de : "Dictionnaire de biographie française, tome 7.  - Paris : Letouzey,—1956".]
 

   

Site réalisé par Anthony Thiriet, étudiant demeurant à Vrémy et conseiller municipal depuis mars 2001. Pour toute reproduction, merci de me prévenir par e-mail.
Question, problème, suggestion, information à ajouter ou critique concernant ce site ? Vous désirez plus de renseignements ? N'hésitez pas à envoyer un e-mail en cliquant ici.

Nombre de visiteurs du 1er novembre 98 au 8 septembre 2000 :     2982
Nombre de visiteurs depuis le 12 février 2001 :