Failly-Vrémy
Villages lorrains

 

Accueil
Remonter

 

LE GENERAL ARDANT
(Paul-Joseph)

 

Fils du général du génie Jacques-François Ardant et de Marie-Françoise Maujean, fille du dernier maître échevin de Metz, Paul-Jospeh Ardant naquit dans cette ville le 22 décembre 1800. Il y passa sa jeunesse et suivit avec succès les classes du lycée. Il entra à l ‘école Polytechnique en 1818, en sortit élève sous-lieutenant du génie en 1820 et entra à l’École d’Application qu’il quitta à la fin de 1822. Lieutenant en second au deuxième Régiment du Génie (1824), en premier (1825), il était désigné en 1827 pour remplir les fonctions de capitaine en second grade dont il fut nommé titulaire le 1er octobre 1828.

Déjà il s’était fait remarquer par son active participation aux grands travaux de fortification exécutés autour de Belfort.

Le capitaine Ardant reçut, le 11 mai 1830, l’ordre de rallier le corps expéditionnaire d’Afrique et il assista au siège d’Alger. Aux combats qui eurent lieu devant Bougie, il fut mis à l’ordre du jour de l’armée pour sa bravoure, sur le rapport du général Damrémont.

Rentré en France en septembre 1830, attaché à la place de Metz le 27 décembre de la même année, il reçut en récompense de ses services en Algérie, la croix de chevalier de la Légion d’honneur.

Il fut nommé capitaine en premier le 13 février 1833, comptant au troisième Régiment, mais resta détaché à Metz. Enfin, il fut classé à l’état-major de l’école d’application le 10 février 1835.

Le 11 juin de cette même année, il fut adjoint au professeur de construction, le commandant Soleirol, et devint titulaire du cours en 1837. Il coordonna les matières de cet enseignement d’après un plan nouveau, et il fit introduire plusieurs questions importantes, parmi lesquelles on doit citer celles qui concernent la stabilité des murs de revêtement et la stabilité des voûtes. Il traita ces questions à la fois par l’analyse et par la géométrie. Il composa une magnifique collection de dessins destinés à servir de modèles aux élèves, lors de la rédaction des projets de construction de bâtiments et des projets de constructions hydrauliques.

Cette collection, unique bien certainement, reproduit dans des places in-folio tous les bâtiments et édifices militaires qui dépendent des services de l’artillerie et du génie ou du Ministère de la guerre : arsenaux, fonderies, manufactures d’armes, poudreries, magasins à poudre, manèges, hôpitaux, etc...

C’est à cette époque qu’il rédigea un cours complet de construction et d’architecture militaire.

 

   

Site réalisé par Anthony Thiriet, étudiant demeurant à Vrémy et conseiller municipal depuis mars 2001. Pour toute reproduction, merci de me prévenir par e-mail.
Question, problème, suggestion, information à ajouter ou critique concernant ce site ? Vous désirez plus de renseignements ? N'hésitez pas à envoyer un e-mail en cliquant ici.

Nombre de visiteurs du 1er novembre 98 au 8 septembre 2000 :     2982
Nombre de visiteurs depuis le 12 février 2001 :