Failly-Vrémy
Villages lorrains

 

Accueil

Mise à jour : 26/05/03

 

Toutes les dernières informations sur la commune. 

Sacrée pêche ! (70 cm)


--> Cliquez sur ce lien pour retrouver tous les articles du RL sur Failly-Vrémy
ARTICLES REPUBLICAIN LORRAIN



--> Ou cliquez sur un des liens suivants :

NEW 
Roseaux coupés à la lagune de Vrémy

NEW  Insolite : un eskimo géant à Vrémy

NEW  SIVOM à Failly : distribution de subventions

NEW   Classe de neige à Malroy

NEW  Fin de vacances enneigée à Vrémy

NEW Offre d'emploi à Sainte-Barbe

NEW  Correspondance RL

NEW  La Jeanne d'Arc de Failly flambant neuf

NEW  Etat civil 2003

Nouvelle salle des fêtes à Vrémy : c'est parti pour 2003

Verglas à Vrémy

Chats suffit à Vrémy

Enfouissement des réseaux à Vrémy

Communauté de communes à Failly et à Sainte-Barbe

Décorations de Noël

Les canons en vacances à Failly

Ruelle aménagée à Failly

Les élus à l'Assemblée Nationale

Cérémonie Hennequin et Gobert à Failly

Entretiens de printemps

Travaux au cimetière à Failly

Tournoi de football à Failly

Nouvel employé communal

Repas des aînés

Internet et ADSL

Comptes-rendus des dernières réunions du Conseil Municipal

 

Voir aussi dans les Archives.

 

Tous les articles de Failly-Vrémy parus dans le Républicain Lorrain ces trente derniers jours. CLIQUEZ ICI  

 

                 

 

 

bullet

Centre aéré de Paques

     

 

 

bullet

Marche du Premier Mai

A la recherche du muguet et des bonnes réponses

Comme à chaque premier mai, la forêt qui longe Failly et Vrémy a été envahie de promeneurs et de chercheurs de muguet venus des villages environnants, de Metz et certains même d’Allemagne. Parmi la population du bois en cette belle après-midi se trouvait aussi beaucoup d’habitants de Failly et de Vrémy et en particulier un groupe d’une cinquantaine de personnes.
L’ASC Failly-Vrémy avait en effet décidé cette année d’organiser sa traditionnelle marche autour des deux villages. <Pourquoi aller chercher loin ce que l’on a juste à coté ?> se sont dit les membres lors de la réunion d’organisation. C’est comme toujours Monsieur le Maire, Jean-Marie Zimmer cette année, qui a entièrement conçu le parcours. La grande nouveauté était la forme <rallye découverte> de la marche.
Individuellement, en famille ou entre amis, les participants devaient en effet répondre à des questions sur la commune et sur la nature. En plus de se retrouver, de se donner des nouvelles, de se s’aérer et de cueillir du muguet, tout le monde a donc pu découvrir et s’enrichir.
On a par exemple appris que <quand je serai au pras> signifie <quand je serai au cimetière> pour les anciens et que le <convallaria maialis> n’était autre que le muguet. Beaucoup de savaient pas non plus que les lignes électriques qui passent à Vrémy ont une tension de 380000 volts, qu’elles vont à Bezaumont et à Revigny et que leurs poteaux mesurent 37,5 mètres.
Après cette après midi à la fois physique et intellectuelle, les marcheurs ont ramené le muguet chez eux et ont pris un repos bien mérité. La journée n’était cependant pas finie pour tous puisqu’une partie s’est retrouvée dans la salle des fêtes pour partager un repas et passer ensemble la soirée à rire et à discuter.

                          

 

   

 

bullet

Roseaux coupés à la lagune de Vrémy

         

Quelques hommes de la commune se sont retrouvés deux matinées autour de la lagune de Vrémy afin de couper les roseaux qui devenaient envahissants. Chacun des deux bassins tertiaires a été traité en une journée. Les gelées ont permis d’effectuer l’opération plus facilement en marchant sur la glace.
Les roseaux en question servent à éliminer les nitrates de la lagune et le fait de les couper favorise cette fonction. La lagune, qui n’est autre que la station d’épuration du village de Vrémy, a été très bien conçue et fonctionne parfaitement. Tous les contrôles périodiques sont excellents et elle n’a rencontré aucun problème depuis sa mise en fonctionnement en 1997.

 

 

bullet

Insolite

    
Un eskimo géant sur la ferme Rouy, place de l'abreuvoir à Vrémy.
 

 

 

bullet

Réunion du bureau du SIVOM
distribution de subventions

Diverses subventions  ont été accordées à des entreprises et des communes lors de la réunion du bureau du SIVOM des cantons de Vigy et Montigny-Nord qui s’est tenue ce vendredi 14 février à Failly.

Equipements des entreprises
Le comité du SIVOM a proposé d’attribuer des subventions au titre du PADEL à quatre entreprises installées en milieu rural. Ces subventions sont au taux de 20 % et leur montant sera plafonné à 6000 euros. Les bénéficiaires sont la société Bâtiment Construction Rénovation de Villers l’Ormes pour l’achat d’une pelle mécanique, la société ISOLEC de Burtoncourt pour l’acquisition d’une mini pelle mécanique, la société Vital’dis d’Ennery pour l’extension de son bâtiment de stockage et le restaurant le P’tit Bouchon de Flévy pour des travaux divers. Jean-Louis Masson, président du SIVOM, a affirmé que <ces demandes de subventions sont la preuve que des artisans s’installent et se plaisent dans nos petites communes. Il se créé un tissu de PME dont nous pouvons être contents.>

Aménagements des communes
Le comité du SIVOM a également proposé d’attribuer des subventions spécifiques à trois communes au titre de la convention avec le conseil régional. Ces subventions sont au taux de 50 %. La commune d’Ennery qui envisage d’installer des panneaux d’informations à proximité de la Belle Croix recevra 2750 euros. La commune de Noisseville qui envisage un plan de fléchage vers les monuments historiques recevra 550 euros. La commune de Nouilly qui envisage des aménagements de mise en valeur du village comportant l’achat de bacs à fleurs lourds recevra 990 euros.
Jean-Louis Masson a rappelé que des aménagements comme l’installation de panneaux d’informations près des monuments historiques ou de plans dans les communes membres du SIVOM sont subventionnés à 50 %. Il encourage donc les conseils municipaux à en profiter. Les opérations de fleurissement durables comme l’installation de gros bacs sont également concernés. Cependant, les travaux de voirie et les travaux de fleurissement annuels sont exclus.
D’autre part, afin d’éviter qu’un petit nombre de commune utilise tout l’argent disponible, Jean-Louis Masson a proposé une limitation des subventions au prorata du nombre d’habitants pour les gros travaux de terrassement et la création de logements. Après réflexion, le bureau a accepté ce nouveau principe pour  l’attribution des crédits au titre de la convention avec le conseil régional.

 

 

 

bullet

Classe de neige à l'école de Malroy
étoiles et souvenirs après neige et rires

      
Les enfants de Failly, Malroy, Servigny, Vany, Villers-l’Ormes et Vrémy
inscrits en CM2 à Malroy ont profité de la neige et des Alpes pendant toute une semaine.

Les élèves du CM2 de l’école de Malroy viennent de vivre une semaine de classe de neige. Ils étaient hébergés dans des chambres de trois, quatre ou cinq personnes au centre VTF de Megève face au Mont-Blanc. La neige, qui est tombée au début de la semaine, était bien entendu au centre du séjour avec les descentes en ski sur les pistes du Jaillet et les batailles, bonhommes et autre jeux.
Le coté éducatif était aussi très présent puisque les élèves ont rencontré un glaciologue et ont étudié la faune et la flore de la montagne ainsi que les fromages qui y sont produits. Ils ont également pu découvrir la réalité du hockey puisqu’ils ont été spectateurs d’un match opposant St-Gervais-Megeve à Nice.
Une boum, une soirée spectacle et une soirée <contes et légendes> étaient aussi au programme et ont permis aux enfants de passer d’autres très bons moments. D’après André Kedryna, "le bilan de ce séjour est très positif tant au niveau humain que scolaire". Tous ses élèves sont en effet revenus étoilés et avec d’excellents souvenirs.

 

 

 

bullet

Fin de vacances enneigée
luge et galette à Vrémy

Début janvier, une bonne partie des habitants de Vrémy, tous âges confondus, s’est retrouvée spontanément dans le même champ pour passer une magnifique journée sur la neige et sous le soleil.

                   

Quelle belle surprise pour les enfants hier ! Dommage que la neige soit arrivée la veille de la rentrée… mais cela n’a pas empêché une cinquantaine de personnes de venir s’essayer à la luge sur les coteaux de Vrémy.

Dès le matin, enfants et adolescents se sont retrouvés dans un champ pour s’amuser avec des batailles de boules et des descentes de luge. Et ils y sont restés jusqu’à la tombée de la nuit, partageant à midi un repas confectionné sur place : ils ont fait cuire pommes de terre et saucisses sur une bonne flambée également utile pour se réchauffer.

Et ce petit groupe d’irréductibles a été rejoint l’après-midi. Jusqu’à cinquante enfants dès quatre ans,  adolescents et adultes sont venus glisser, s’amuser ou  discuter dans la vallée enneigée. Chacun avait ramené ses traîneaux, ses luges ou ses autres instruments de glisse… et un capot de voiture a même permis aux enfants de descendre rapidement à six en même temps.

Durant toute la journée, l’ambiance était très conviviale voir familiale dans ce champ de Vrémy où tout le monde s’aidait et s’amusait ensemble. De plus,  chacun avait ramené de quoi prendre des forces ou se rafraîchir et tout a été mis en commun. Et dans l’après-midi, enfants et adolescents ont même suivi la tradition du premier dimanche de janvier : ils se sont partagé la galette des rois.

 

 

 

bullet

Offre d’emploi

 La commune de Sainte-Barbe (deux kilomètres de Vrémy) recherche un agent d'entretien pour le centre socioculturel. 35 h par mois. S'adresser en mairie les lundis et vendredis entre 18 h et 19 h.

 

 

 

bullet

Correspondance RL

Suite au départ de la commune de Servigny de Jacques Goujon, correspondant pour le Républicain Lorrain pendant près de trois ans, c’est Anthony Thiriet de Vrémy qui a repris officiellement le petit travail. Correspondant à Failly-Vrémy depuis 1995, Anthony effectuait déjà depuis quelques années des reportages illustrés de photos sur la vie municipale et associative de Servigny-Poixe. N’hésitez pas à le contacter si vous organisez une activité, si vous ou votre voisin avez une particularité ou une passion, si vous êtes témoin d’un événement ou d’un fait divers, si vous désirez faire passer une annonce ou une publicité dans le Républicain Lorrain ou si vous avez tout simplement quelque chose à dire à travers le journal.
Anthony Thiriet s'occupe donc maintenant officiellement des villages de Failly, Vrémy, Servigny, Poixe et Hayes. Mais il couvre très souvent des manifestations dans d'autres communes du canton de Vigy dont Sainte-Barbe, Vigy, Vany ou Malroy ainsi dans la ville de Metz.
--> Contact : Anthony Thiriet, 30 place de l’abreuvoir à Vrémy.
Tél. 03 87 76 76 06. anthony.thiriet@wanadoo.fr

 

 

 

bullet

La Jeanne d’Arc "flambant neuf"
 

Installée sur un monument aux morts devant l’Eglise, Jeanne d’Arc surplombe la place du Mâre de Chaty et la rue des Queulots à Failly. Depuis plus de 80 ans elle protège le village qui a connu de nombreux changements et dans lequel des générations d’habitants se sont succédés.

Mais la dame de fonte a disparu depuis quelques semaines. Très abîmée, elle nécessitait une réelle rénovation. Roland Teterchen, adjoint au maire, vient de la rénover minutieusement et en a profité pour lui donner de belles couleurs qui la rajeunissent.

Visage plus humain et des habits colorisés : bain de jouvence pour la Jeanne d’Arc de Failly.


 

 

bullet

Etat civil 2003

Quatre mariages ont été célébrés dans la commune en 2002.
Six naissances ont été recensées : Jules Colin, Mathieu Gnaedig, Noémie Habare, Thomas Hennequin, Maella Orliange et Tom Valantin.
Trois décès ont été enregistrés : Claude Jacquet de Failly et Christelle Mathiot et Hubert Perrin décédés à Vrémy.

 

 

 

bullet

Projet de salle des Fêtes     
 

Le conseil a décidé d’ équiper la commune d’une salle des fêtes qui puisse accueillir les activités des associations, des collectivités et des particuliers… Il a planché sur ce sujet à plusieurs réunions et différents projets ont été proposés. Voici le projet retenu pour les demandes de subventions... dont une vient d'être acceptée en cette fin d'année 2002.

Subvention inattendue pour la nouvelle salle

Une réunion ordinaire du conseil municipal initialement prévue mardi soir s'est déroulée vendredi soir. En prélude de la séance, Jean-Marie Zimmer, maire, a commencé par expliquer ce changement.
Le conseil municipal avait décidé cette année la construction d'un bâtiment faisant office de salle des fêtes, de mairie annexe à Vrémy et d'ateliers municipaux. Après moult réflexions et le travail d'un architecte, un projet final avait été envoyé pour l'obtention de subventions. La dotation globale d'équipement (DGE) représentant 35 % du montant n'ayant pas été octroyée, le projet de salle avait été reporté à l'année suivante.
M. le maire voulait alors proposer au conseil la réfection de certaines routes communales pour laquelle une demande devait être faite avant le 15 novembre et avait par conséquent programmé la réunion le mardi 12 novembre. Mais la sous préfète a entre temps prévenu la municipalité que la DGE lui était finalement attribuée cette année suite au désistement d'une autre commune. La réalisation de la salle était donc subitement revenue sur le tapis et la réunion du conseil municipal n'avait plus de raison de se dérouler dans l'urgence et en semaine.
La nouvelle n'est pas restée dans l'oreille d'un sourd puisqu'une fois les différents points de l'ordre du jour traités, le sujet de la salle a été évoqué dans les divers. Il a été fait part de l'inquiétude de certains habitants quant aux coûts de construction et de fonctionnement et à l'emplacement du bâtiment. Même si le sujet avait déjà été longuement évoqué par le conseil, l'essentiel a été rappelé entre conseillers, en présence de quelques habitants spectateurs. <Cette salle est une nécessité. Elle répond à un réel besoin des associations et de la population. De plus, nous ne faisons qu'appliquer l'un des points de notre programme électoral> a expliqué M. le Maire au nom du conseil.
Concernant son implantation, M. Zimmer a affirmé s'être renseigné en vain pour trouver d'autres terrains plus éloignés des habitations. Le seul possible reste donc le terrain communal situé à côté de l'ancienne mairie, rue en Bellevue à Vrémy. Le conseil a cependant affirmé qu'il sera extrêmement vigilent pour prendre des mesures atténuant les nuisances sonores (isolation, arbres, etc...). Les personnes concernées ou désirant plus d'informations peuvent prendre contact avec le maire.

--> Le projet
Il est établi sur la base du programme type du Conseil Général de la Moselle. Il comprend :
- 1 salle multi-activités de 120 m².
- 1 scène (29 m²)
- 2 rangements (30 m²)
- 1 cuisine-bar (28 m²)
- 1 vestiaire d’entrée (9 m²)
- 1 groupe sanitaire (16 m²)
- 1 groupe vestiaire (20 m²)
- 1 hall d’entrée (32 m²)

Le sous-sol est aménagé et accessible de l’extérieur :
- chaufferie citerne-fuel
- rangement (46 m²)

Le coût total des travaux est estimé à 2.156.000 F HT
Reste à la charge de la commune 1.030.300 F HT
 

 

 

bullet

Verglas : difficile d’en sortir !   
 

Le verglas a paralysé le petit village de Vrémy hier matin. Ses 300 habitants ont dû attendre le dégel pour rejoindre leurs lieux de travail ou d’étude.

La veille au soir, personne n’imaginait un tel scénario : au lever, les routes, les trottoirs et les devants de maison de Vrémy sont entièrement verglacés. Or le village se situe sur des coteaux et les entrées sont particulièrement pentues. Et comme il est difficile de sortir de chez soi, on se renseigne par téléphone ou par Internet pour connaître la situation en haut du village. Rémy, 20 ans, prévient ainsi <qu’aucune voiture n’a encore réussi à monter la côte !>
Et ce n’est pas faute d’essayer : des véhicules patinent, d’autres sont bloqués au milieu de la route, très rares sont ceux qui dépassent la moitié de la montée. Vers 7 h 30, plus d’une dizaine de voitures sont ainsi immobilisées les unes derrière les autres sur le côté de la route.
Nombreux sont ceux qui décident de redescendre chez eux à pied, ce qui est tout aussi difficile et dangereux. <On n’a plus qu’à attendre le dégel> lance un habitant avec humour et un autre de proposer <d’offrir un lot au premier qui sort du village !>
Face à la situation, même si la route est départementale, des élus et des habitants se mettent à l’œuvre pour la traiter ce qui permet rencontres et discussions entre deux jetées de sel. Vers 9 h seulement la montée devient praticable et des voitures sortent petit à petit du village pour rejoindre la route de Bouzonville également glissante. Certains habitants continuent à venir à pied comme Monique qui <préfère vérifier avant de prendre la route.> D’autres ont décidé de rester à la maison par prudence.
Mais les plus heureux hier matin étaient sans nul doute les enfants et adolescents : les cars du collège et du primaire n’étant pas passé, ils se sont retrouvés spectateurs de cette animation. <Ma maman a appelé les écoles du regroupement et il n’y a personne !> a affirmé Jordan, sourire aux lèvres. Les jeunes ont vite trouvé de quoi s’occuper avec le verglas : ils se sont amusés avec des courses et des glissades sur sachets plastiques durant toute la matinée sur la place de Vrémy.



 

bullet

Chat alors, chat suffit !        

Texte de la pétition des habitants de la rue du Pont de la Chance qui ont porté plainte contre X suite à la disparition de chats.

A Vrémy, l’ancienne ruelle <Beauchat> a été rebaptisée rue du Pont de la Chance ; malgré ce joli nom, la chance ne <sourit> pas aux chats : deux disparitions et trois empoisonnements ont été dénombrés au cours des trois derniers mois, sans oublier tous les autres problèmes antérieurs.
Ces animaux domestiques ne méritent pas de tels <Chat-timents>. C’est pour cette raison qu’entre familles de la rue en question nous avons déposé une plainte collective contre X à la gendarmerie de Vigy.
Même si les gendarmes ont peut-être <d’autres chats à fouetter>, cette démarche a été bien accueillie par les représentants de la justice et de la SPA.
On ne peut pas rester insensible à ces actes de barbarie vue la peine occasionnée aux enfants qui portaient tant d’affection à leur animal domestique.
Une enquête de gendarmerie sera donc menée et nous remercions les éventuels témoins d’aider les forces de l’ordre à mettre un terme à de tels agissements.
Nous souhaitons également que les coupables deviennent dès maintenant conscients de leur responsabilité et cessent d’<exter-minet> des animaux en outre bien utiles dans notre campagne.


 

bullet

Enfouissement des réseaux        

L’enfouissement des réseaux de l’UEM, de France Télécom et de l’éclairage public dans la rue du général Ardant et sur la place de l’abreuvoir à Vrémy a commencé au mois de mai. avec plus de deux mois de retard.

PIC00001.JPG (204022 octets)   PIC00005.JPG (189264 octets)  PIC00008.JPG (191411 octets)

Les travaux se terminent enfin . La route départementale sera recouverte d’un nouveau tapis au printemps prochain. ce qui rendra vraiment agréable le centre historique de Vrémy. Au bout d’un hiver on pourra vérifier que le compactage a été correctement réalisé et le nouveau tapis sera mis dans de bonnes conditions. Si quelques-uns d’entre vous ont encore des travaux à réaliser nécessitant l’ouverture de la route, dépêchez-vous de les effectuer car ensuite l’équipement ne les autorisera plus .

De nouveaux réverbères ont déjà été installés pour remplacer les anciens en béton.

La totalité des travaux a été prise en charge par la municipalité aidée par diverses subventions.

Le conseil municipal remercie tous les habitants pour leur compréhension et leur patience pendant ces quelques mois de travaux.

La nouvelle adresse des boîtes aux lettres

Avec l’enfouissement des réseaux, trois anciens blocs de boîtes aux lettres ont été supprimés… mais remplacés. Des employés de la poste ont installé deux ensembles tout neuf de 12 boîtes, un à côté du calvaire de la place et l’autre devant chez M. Deitsch, sur la place aussi. La deuxième boîte jaune du village, destinée à envoyer du courrier, se trouve donc dorénavant place de l’abreuvoir.

     
Fin des travaux: réfection de la route

    
   
Le transformateur situé à l’entrée de la rue du Chan Heurlin a été supprimé
et remplacé par un transformateur beaucoup plus petit.


   Métamorphoses
Comme pour toutes les photos encadrées en brun,
cliquez sur celles-ci pour les agrandir...

  
   

 

 

 

bullet

Intercommunalité
en route vers le Haut Chemin

La communauté de communes du Haut Chemin est enfin sur les rails et devrait voir le jour au 1er Janvier 2003. Ce regroupement se compose de douze communes, dont Failly-Vrémy, qui forment une population de plus de 5000 habitants.
La commune de Bettelainville est intéressée pour rejoindre ce regroupement.
A partir du 1er janvier 2003, c’est cette communauté de communes qui devra s’occuper du ramassage et du traitement des ordures ménagères en remplacement du Syndicat de la Zone Verte.

 

--> Réunion à Ste Barbe

Après plusieurs réunions de concertation, un projet de statuts pour une communauté de communes avait été mis au point par les maires ou les représentants de quatorze communes dont Failly-Vrémy. Deux se sont retirées pour rejoindre la communauté de Maizières. D’après M. Jean-Louis Masson, sénateur de la Moselle, <un temps précieux a été perdu parce que le préfet voulait favoriser, si ce n’est imposer l’élargissement de l’agglomération messine>. La CA2M étant maintenant créée et bien définie, il est temps pour les communes qui ont décidé de ne pas y participer de se regrouper en communautés de communes.
Du côté de Vigy, douze communes sont susceptibles de former la Communauté du Haut-Chemin. M. Pierre Hannequart, sous-préfet, a accordé le périmètre et les statuts déposés mais a souhaité que les conseils municipaux concernés prennent une délibération identique au mot à mot. Ceci a été fait par les communes de Charleville-sous-Bois, Failly-Vrémy, Glatigny, Hayes, Sainte-Barbe, Sanry-lès-Vigy, Vigy, Vry, Burtoncourt et Servigny-lès-Sainte-Barbe. Le conseil de Vany a décidé de rejoindre la CA2M.
M. Masson a annoncé qu’il n’avait <pas organisé cette réunion pour piloter quoique ce soit mais pour mettre en place quelque chose de simple, un outil de travail entre les communes>. Il a renseigné la soixantaine de personnes présentes sur la mise en place du SCOT, un schéma de cohérence territoriale qui concerne les arrondissement de Metz-Ville et de Metz-Campagne : <La création d’une communauté de commune devient urgente face à un tel plan. Elle peut en effet empêcher d’hypothéquer des terres de vos communes et permettre un développement territorial choisi et adapté. Elle donnerait un poids plus important que celui d’une simple commune>.

 

--> Réunion à Failly

Les maires ou représentants de douze communes se sont réunis à Failly pour les derniers préparatifs de la communauté du Haut-Chemin. Si tout va bien, elle devrait voir le jour pour le 1er janvier.

La communauté de communes du Haut-Chemin devrait avoir connu en mairie de Failly-Vrémy sa dernière réunion de mise en place. Le rassemblement avait pour but d'examiner les statuts du futur établissement public de coopération intercommunale.

Simone Mielle, sous préfet de Metz-Campagne, avait demandé d'y effectuer quelques précisions et rectifications. Ses remarques ont été observées par les maires ou représentants de Burtoncourt, Charleville-sous-Bois, Les Etangs, Failly-Vrémy, Glatigny, Hayes, Saint-Hubert, Sainte-Barbe, Sanry-lès-Vigy, Servigny-lès-Sainte-Barbe, Vigy et Vry qui ont préparé un projet de délibération approuvant les statuts définitifs. Dans ceux-ci figure le périmètre, arrêté le 11 juillet 2002, qui comprend les douze communes citées ci-dessus.

Profitant de la rencontre, deux points ont été évoqués par les élus. Le premier est le projet de périmètre du SCOT sur lequel chaque commune avait refusé de statuer avant la création de la communauté: M. Masson a annoncé une réunion en présence de Daniel Grosjean. Le second est l'évolution du SIVOM, syndicat qui s'occupe entre autre de la distribution de poubelles et de la location de chapiteau: il gardera ses compétences jusqu'à sa dissolution, après laquelle ses biens matériels appartiendront à la communauté de communes.

Dernières étapes

Après la ratification des statuts par les conseils municipaux, un arrêté préfectoral pourrait être établi fin novembre et la communauté de communes du Haut-Chemin pourrait être sur pied pour le 1er janvier.

Ayant son siège à Vigy, elle sera administrée par un conseil constitué de membres élus par les conseils municipaux à raison de deux délégués jusqu'à 1.000 habitants et de trois jusqu'à 2.000 habitants. Un président et des vice-présidents élus formeront le bureau.

Les compétences attribuées à la communauté de communes concernent l'aménagement de l'espace, le développement économique, l'environnement et l'habitat et les personnes âgées. « Elle en a un minimum mais ses futurs membres pourront les élargir, tout comme ils pourront modifier les statuts » a expliqué Jean-Louis Masson.

Et, selon l'article 7, les communes autres que celles primitivement associées pourront être admises avec le consentement de la communauté. Bettelainville, du canton de Metzervisse, est déjà intéressée et a mis en place une réunion avec le sénateur Jean-Louis Masson et certains maires.

 

 

bullet

Deux villages de Noël...      

    De nouvelles décorations lumineuses très personnalisées ont vu le jour cette année. Les deux adjoints, Roland et Pascal, ainsi que le CES Monsieur Fagnoni n'ont pas ménagé leur peine pour que tout soit prêt le moment voulu. Tout le monde a été agréablement surpris !

 

 

 

bullet

Les canons en vacances...      

Les canons situés à la sortie de l’église de Failly ont disparu… le temps de leur restauration. Ils constituent à l’heure actuelle un danger réel et ces souvenirs du passé méritent une bonne cure de jouvence.
--> Voir Canons Autrichiens dans Monuments de Failly.

 

 

 

bullet

Aménagements de la ruelle à Failly



...pour la protection des enfants

Avec le regroupement communal, la petite ruelle située au centre de Failly a pris soudainement une grande utilité : de nombreux enfants l'empruntent pour aller du bus à l'école maternelle mais aussi à la garderie et à la cantine.

Face à cette situation, l'équipe municipale a décidé d'aménager ce passage afin de garantir la sécurité des enfants. Les petits escaliers permettant d'aller de la place de l'Église à la ruelle ont été refaits à neufs et un grillage solide a été installé par le maire et les adjoints, aidés par de bonnes volontés.

Mais un certain nombre de parents d'élèves et les accompagnatrices du regroupement ont également demandé d'éclairer la ruelle qui posait problème l'hiver quand la nuit tombe de bonne heure. La chose est faite puisqu'un lampadaire a récemment été mis en place.

 

 

 

bullet

Visite de l'Assemblée Nationale   

Quatre conseillers de Failly-Vrémy ont participé au voyage à Paris organisé par Jean-Louis Masson pour les élus municipaux des vingt-huit communes membres du SIVOM des cantons de Vigy et Montigny-Nord.

Acueillis par Marie-Jo Zimmermann, député, ils ont découvert les différentes salles de l’Assemblée Nationale et le fonctionnement de cette « ville dans la ville ».

 

Après la visite, tous les élus se sont mis quelques temps dans la peau des députés en empruntant leur buvette où un verre leur a été offert et en s'installant dans l'hémicycle de la majorité pour engager un petit débat avec Mme Zimmermann.

En plus de la découverte, ce petit voyage a permit à tous de profiter de la capitale et de faire plus ample connaissance entre eux. Un succulent repas a réunis tous les participants en soirée avant le retour en bus vers la région messine.

 

 

 

 

bullet

Cérémonie Louis Hennequin   

Louis Hennequin, ancien maire, et Albert Gobert, ancien premier adjoint, étaient à l'honneur le temps d’une journée. Ils ont reçu la médaille d'or régionale, départementale et communale. Louis Hennequin a en plus été nommé maire honoraire.

Les habitants et les élus de la commune et des communes voisines ont témoigné nombreux leur reconnaissance, leur amitié et leur sympathie à Louis Hennequin et Albert Gobert. La cérémonie, organisée par le conseil municipal actuel, avait pour objectif de remercier ces deux citoyens pour le travail accompli durant de nombreuses années à la tête de la municipalité et dans les différents syndicats intercommunaux.

Jean-Marie Zimmer, maire, a expliqué qu'il a voulu les honorer ensemble car « eux qui ont présidé aux destinées de la commune sont là réunis comme ils l'ont toujours été, dans les bons comme dans les mauvais moments.»

   

La bonne entente

Louis Hennequin a été maire pendant 32 ans et a été secondé 18 années durant par Albert Gobert. Autant pour la commune que pour les Syndicats Intercommunaux, « Le Louis » et « l'Albert » étaient toujours disponibles et à l'écoute. Tous deux ont quitté leurs fonctions aux dernières élections municipales.

« Ils ont amplement mérité cette médaille » a affirmé le maire qui a voulu, « au nom de tous les habitants de la commune, les féliciter et leur dire merci tout simplement pour leur action et leur dévouement. »

Le message fut identique pour Jean-Louis Masson, sénateur et conseiller général, et Marie-Jo Zimmermann, député.

« Ces deux élus, je les ai toujours vus ensemble et je les associe dans la grande réussite de l'évolution de la commune et dans l'édification des structures intercommunales» a expliqué M. Masson. Mme Zimmerman a ajouté que « M. Hennequin a d'autant plus de mérite qu'il était maire d'une petite commune et qu'il côtoyait donc les habitants 24 heures sur 24! »

   

Le sillon est tracé

M. Masson a félicité tous les conseillers qui ont travaillé aux côtés de ces deux anciens élus. « Le sillon est tracé pour les successeurs, et je crois que la relève est très bien prise » a terminé le conseiller général.

Après la remise des médailles aux honorés, leurs épouses ont également été remerciées pour les avoir soutenus et aidés pendant toutes ces années. Le maire a ensuite fait lecture de l'arrêté du préfet conférant l'honorariat à Louis Hennequin pour avoir exercé la fonction de maire pendant 32 ans.

La cérémonie s'est terminée par un verre de l'amitié dans la cour de l'école.

     

 

 

 

bullet

Entretien de printemps   

L’équipe communale, avec la participation d’enfants des deux villages, s’est à nouveau activée pour l’embellissement de la commune. Elle a effectué les quelques travaux de printemps comme le nettoyage de massifs. Une poubelle a été installée à cette occasion sur la place de Failly.
Et comme l’an dernier, le conseil a planté de nombreuses fleurs pour l’été dans tous les pots mis en place l’an dernier ainsi que dans de nouveaux pots situés sur la place du Mars de Châty à Failly et près des containers à verre et papier à Vrémy. Plus de 250 plantations communales rendent la commune plus accueillante. Le conseil remercie d’avance les habitants qui s’occuperont de leur entretien ainsi que tous ceux qui fleuriront leurs façades et massifs.

   

Exemples de mobilisation des habitants: M. Jean Marc Rouy et M. Albert Gobert ont tondu en tracteur le terrain entourant la lagune de Vrémy (à gauche). M. Jean-Marc Rouy et M. Alain Dalstein sur la place de l'Abreuvoir (à droite).

 

 

 

bullet

Travaux au cimetière à Failly   

Pour le plus grand plaisir de tous, l’eau est arrivée au cimetière ! Roland Teterchen et Pascal Rouy, les deux premiers adjoints au maire, ont en effet imaginé et installé un système de distribution avec une citerne de 1000 litres cachée derrière le cimetière. Toute personne peut donc maintenant se servir de la fontaine qui est située au centre du cimetière pour arroser les fleurs et entretenir les tombes.

D’autre part, le conseil municipal a également coulé un socle en béton et installé une grande poubelle devant le cimetière. Ces deux aménagements ont certes des côtés très pratiques mais entrent également dans le cadre de la volonté d’embellissement et de propreté de la commune. En espérant qu’ils seront respectés comme tout l’est plus ou moins jusqu’à présent dans les deux villages.

 

   

 

 

bullet

Tournoi de foot  (31 juillet 2002)
Les <Délirium> remportent le challenge

La quatrième édition du tournoi de football de l’ASC Failly-Vrémy était marquée par la disparition récente d’un jeune habitué. Quelque cent-soixante joueurs, peinés, ont participé à cette rencontre dans un esprit bon enfant.

L’une des équipes inscrite et présente chaque année manquait à l’appel de ce quatrième tournoi de football. Quelques jours avant, Cédric, l’un de ses joueurs, est décédé d’un accident de moto. Tous les joueurs en étaient encore choqués et le rendez-vous lui était en quelque sorte dédié. Avant de commencer le jeu, les cent-soixante participants ont marqué une minute de silence à sa mémoire.
La rencontre entre les seize équipes – un record - s’est très bien déroulée. Sous le soleil, les footballeurs, amateurs ou professionnels, se sont affrontées tout au long de la journée sans violence ni tension. Comme chaque année, c’est le mélange des générations qui a marqué ce tournoi puisque enfants et adultes ont joué ensemble sans aucun problème. Les stands buvette et restauration tenus par l’Association Sportive et Culturelle de Failly-Vrémy (ASC) permettaient de se remettre en forme entre les matchs.
Comme pour les trois premiers, ce tournoi était organisé par M. Bernard Thirion, qui avait cette année la casquette de président de l’ASC. Il s’est affirmé content du bon déroulement et a ajouté : <Je remercie Loulou au barbecue et la famille Dalstein à l’arbitrage et à la table de marque toute la journée ainsi que les autres bénévoles et les habitants qui se sont déplacés, même si ils étaient encore peu nombreux pour cette manifestation>
La fin de cette journée sportive a été marquée par une petite cérémonie offrant coupes et médailles aux meilleurs équipes. Ce sont les Délirium qui ont gagné ce tournoi et qui ont remporté le challenge pour leurs trois victoires consécutives. La Team Connexion, une équipe de jeunes de Sainte-Barbe, est arrivée deuxième, suivie de l’équipe International de Failly.
Viennent ensuite dans l’ordre les Taureaux, la Clé des Champs, Tchoï Team, Seleçao, International Sainte-Barbe, Brasil do Servigny, Katchs, les Beuceuses, les Pieds Tordus de Vrémy, les Grenats de Failly, les Jims, les Vicking (équipe de jeunes de Failly) et l’équipe de Saint-Hubert. Des récompenses individuelles ont été décernées à Delphine Leroy, la plus jeune, et à Romain Dalstein, meilleur gardien. Rendez-vous à tous l’an prochain pour le cinquième tournoi de l’ASC mais aussi, peut-être, pour le tournoi <Cédric Houpert>.

A la belle étoile...    
Depuis trois ans, les jeunes de la commune attendant chaque été avec impatiente le tournoi de football de l’ASC. Déjà parce que beaucoup sont férus de ce sport, mais surtout aussi parce que cette rencontre annonce pour eux un week-end un peu particulier. Profitant du barbecue et du chapiteau, ils s’installent dès le samedi après midi pour se retrouver, s’amuser et camper. Une quinzaine d’enfants et adolescents ont ainsi passé une nouvelle nuit au bord du terrain. Certains en ont profité pour s’entraîner en pleine nuit. D’autres ont tenté de dormir… dans les tentes. Tous ont passé une excellente <soirée>, avec un grand avantage : ils étaient sur place le lendemain dès 8 h.

 
L'équipe des Jeunes de Failly.

 

 

 

bullet

Nouvel employé communal        

Embauché par la municipalité en Contrat Emploi Consolidé, Claude Fagnoni réalise 30h par semaine et s’occupe de tous les petits travaux à effectuer dans les deux villages pour l’esthétique et la pratique. Cet emploi vient compléter le travail effectué depuis 11 ans par M. Bernard Thirion, ouvrier communal, qui est présent une journée par semaine à Failly-Vrémy.

 

 

 

bullet

Repas des aînés 2002            

Repas Aines 2002 Discours 01.JPG (223118 octets)

Comme chaque année et selon une tradition maintenant bien établie, le conseil municipal et l’Association Sportive et Culturelle de Failly-Vrémy ont invité les personnes de 60 ans et plus à un repas dans la salle communale.

Ce rendez-vous a une fois de plus permis à tous de se retrouver et de passer ensemble un après-midi joyeux, chaleureux, mémorable. <Cette petite fête constitue un temps fort dans les manifestations municipales> a affirmé M. Jean-Marie Zimmer, maire de la commune, qui a annoncé <qu’elle se déroulera peut être dans une nouvelle salle plus spacieuse à Vrémy l’an prochain>.
M. Zimmer a invité les participants à se recueillir pour Aline Perrin, doyenne de la commune qui est décédée cette année à 94 ans.
M. Bernard Thirion, nouveau président de l’ASC Failly-Vrémy, s’est présenté aux <séniors> avant de leur souhaiter un bon appétit et un bon après-midi.

Repas Aines 2002 Groupe.JPG (264430 octets)

Le repas très apprécié était cuisiné par M. Roir du restaurant Chez Moi à Metz.
L’après-midi dominicale était animée par des histoires et des chants.

 


bullet

Internet : 25 % reliés à l’ADSL 

Les habitants de Failly-Vrémy peuvent depuis peu profiter de l’ADSL, la ligne Internet à haut débit de France Télécom, puisque France Télécom vient d’implanter cette technologie dans son commutateur de Noisseville. Mais sur les deux villages, seules 70 lignes téléphoniques, soit 25%, sont <ADSLisables> compte tenu de la distance de plus de 4 kilomètres qui les séparent de l'autocommutateur de rattachement de Noisseville. La mise sur le marché par France Télécom d'un modem auto adaptatif est annoncé, ce qui devrait permettre de proposer une solution ADSL à une plus large fraction des clients, notamment ceux en limite de réception.
L’ADSL permet de se connecter à Internet sans interrompre sa ligne téléphonique, d’accéder plus vite à son courrier électronique, d’accélérer la transmission des donnés et de profiter au mieux du multimédia disponible sur Internet. Son déploiement au domicile des particuliers ne nécessite que l’installation d’un filtre et d’un modem adapté. Avec une connexion illimitée en temps et en volume de données transmises, la facture mensuelle du service ADSL est forfaitaire. Le client peut donc rester connecté à Internet 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et surfer aussi longtemps qu’il le souhaite. Les clients d’une ligne ADSL de France Télécom ont le choix de leur Fournisseur d’Accès Internet parmi ceux présents localement.
--> Contact : Jean Luc Burgain, directeur de la Communication, agence Lorraine Nord, tél. 03 87 20 87 30 - jeanluc.burgain@francetelecom.com

 

 

 

 

COMPTES RENDUS DES
DERNIERES REUNIONS 
DU CONSEIL MUNICIPAL

 

 

bullet

Vendredi 20 décembre 2002

Election des représentants à la communauté de communes

Communauté de communes - Le conseil a procédé à l’élection parmi ses membres des délégués appelés à siéger au sein du conseil de la communauté de communes du Haut Chemin. Jean-Marie Zimmer, maire, de Failly, et Alain Dalstein, troisième adjoint, de Vrémy, ont été élus délégués titulaires. Roland Teterchen, premier adjoint, de Vrémy, et Pascal Rouy, deuxième adjoint, de Failly, ont été élus délégués suppléants.
Parcelles - Suite à la demande d’achat d’une parcelle de terrain par la Société des Autoroutes du Nord et de l’Est de la France, le conseil municipal, après délibérations, a décidé de lui proposer l’échange de ce terrain avec une partie de parcelle voisine du terrain de football dont elle est propriétaire. Le maire a été autorisé à signer tous les documents relatifs à cette affaire.
Salle des fêtes - Le conseil avait chargé M. Lépine, architecte, de faire l’étude de la construction d’une salle polyvalente depuis octobre 2001. Il a confirmé explicitement son choix de lui confier la maîtrise d’œuvre des travaux.
Subventions - Le conseil a refusé les demandes de subventions de l’Union des Aveugles de Guerre et de la Nouvelle Association Française des Sclérosés en Plaque.
Travaux à Vrémy - Les travaux d’enfouissement des réseaux à Vrémy sont presque terminés. Le passage en souterrain des fils téléphoniques devrait s’effectuer début janvier 2003.
Ouvrier - Le contrat CES de l’ouvrier communal qui s’achevait début Janvier est remplacé par un nouveau contrat CEC à raison de 30 h par semaine pour une période d’un an renouvelable.

 

 

bullet

Vendredi 15 novembre 2002

Sécuriser les entrées après deux accidents à Vrémy

Sécurité routière - Suite à deux accidents matériels importants survenus à l'entrée de Vrémy côté Sainte-Barbe, le conseil a une nouvelle fois évoqué la dangerosité des carrefours de la route de Bouzonville permettant d'entrer dans la commune. Les conseillers se sont étonnés qu'aucun aménagement n'ait encore été fait aux deux entrées de Vrémy et à l'entrée de Failly. Ils souhaiteraient que l'une des deux entrées de Vrémy soit équipée d'une voie de dégagement et que des lignes continues soient peintes aux trois carrefours afin d'interdire les dépassements. Le carrefour récemment aménagé de la Salette pose également problème : des voitures peuvent se trouver bloquées face à face dans la voie du milieu. Jean-Marie Zimmer, maire, a récemment écrit à l'équipement à ce sujet mais enverra une nouvelle lettre pour demander des mesures adaptées.
Sivom - Le conseil n'a formulé aucune objection à la demande de retrait des communes de Malroy et de Montoy-Flanville du Syndicat de la Zone Verte, la première ayant rejoint le syndicat intercommunal de Maizières-lès-Metz et la seconde devant se tourner vers le canton de Pange ou celui de Verny.
Comptes - Le compte 6531 étant insuffisamment doté en crédits, le conseil a décidé de lui affecter 650 euros prélevés sur le compte 6574.
Subventions - Dans le cadre de sa campagne nationale du timbre <le souffle c'est la vie> ayant pour thème cette année <les jeunes filles et le tabac>, le comité des maladies respiratoires de Moselle a sollicité la municipalité pour un acte de solidarité ou de concours. Le conseil a décidé, avec huit voix pour et cinq contre, de lui verser une subvention de 50 €. D'autre part, le conseil a accepté avec neuf voix pour et quatre contre, de verser une subvention de 73 € pour la classe découverte d'un enfant de Failly scolarisé dans une classe spécialisée à Metz. Le montant est identique à celui octroyé pour les voyages organisés dans les écoles du regroupement de Failly et environs.
Local jeunes - M. le maire a fait lecture d'une lettre provenant d'adolescents de Vrémy qui souhaiteraient pouvoir se réunir dans un local. Le seul bâtiment possible est l'ancienne mairie dont deux des trois salles sont utilisées par l'ouvrier communal et une association. Concernant la troisième salle, le conseil a décidé de répondre pour l'instant par la négative étant donné qu'elle n'est pas aux normes pour accueillir du public.
Eclairage - Après réflexion, le conseil a rejeté la demande écrite d'un couple de Vrémy concernant la mise en place d'un nouveau réverbère communal devant leur propriété.
Travaux - Des pénalités financières journalières sont appliquées aux entreprises depuis le 29 octobre, date à laquelle les travaux d'enfouissement des réseaux à Vrémy auraient dû être terminés.

 

 

bullet

Vendredi 27 septembre 2002

Collège et communauté de communes: statuts adoptés

Syndicat du collège de Vigy - Le conseil n'a formulé aucune observation sur les statuts du Syndicat du Collège de Vigy adoptés le 13 juin 2002 et modifiés en réunion syndicale le 16 septembre. D'autre part, il n'a émis aucune objection sur la délibération de cette même date relative à l'adhésion de la commune de Bettelainville au Syndicat du collège de Vigy.
Communauté de communes - Le conseil a approuvé le périmètre de communauté de communes proposé par arrêté préfectoral en date du 11 juillet 2002. Par ailleurs, il a pris acte des observations notifiées par Mme la Sous-Préfète de Metz-Campagne à M. Jean-Louis Masson, sénateur, et examinées lors de la réunion des maires organisée à Failly-Vrémy le 6 septembre 2002. En conséquence, il a approuvé le texte définitif des statuts.
Eau potable -
Le conseil a adopté le rapport effectué par la Société Mosellane des Eaux et présenté par M. le maire sur le prix et la qualité du service publique de distribution d'eau potable pour l'exercice 2001. Cette étude ne concerne que le village de Failly dont l'eau potable est produite et distribuée par le service des eaux de la ville de Metz. Le village de Vrémy est quand à lui fourni par le Syndicat des Eaux de l'est mosellan.
Demande de déclassement -
Le conseil a décidé de refuser la demande de déclassement d'un chemin formulée par un particulier dans sa lettre du 9 septembre 2002 et suite à son audience précédant la délibération.
Scolarisation à Metz -
Le conseil a annulé sa délibération du 5 juillet qui s'opposait à la participation aux frais de fonctionnement pour la scolarisation d'enfants de la commune à Metz. Il en avait été décidé ainsi puisque la commune fait partie d'un syndicat intercommunal scolaire qui propose les services de transport, de gardiennage et de cantine de la maternelle au CM2. Le conseil a adopté une nouvelle délibération qui prend en compte les trois cas dérogatoires pour lesquels l'inscription d'un enfant dans une autre commune est possible sans accord préalable au maire de la commune de résidence.
Illuminations de noël -
De nouveaux motifs lumineux seront créés pour décorer les rues des deux villages durant les fêtes de fin d'année. Certains d'entre eux seront particuliers puisqu'en rapport avec la commune.
Communication -
Le conseil a été informé de la mise à jour du site Internet sur la commune et de la parution en novembre-décembre du troisième journal communal numéro.
Travaux à Vrémy -
Le conseil a été informé du bon déroulement du chantier d'enfouissement des réseaux secs à Vrémy. Si le contrat est respecté, les travaux devraient être entièrement finis le 27 octobre.

 

 

bullet

8 juillet 2002

Ni dérogation, ni participation financière
pour la scolarisation d’enfants à Metz


Scolarisation à Metz
– la commune étant adhérente au Syndicat Intercommunal Scolaire de Failly et environs qui comporte une école maternelle et des écoles élémentaires ainsi qu’un accueil périscolaire, une garderie et une cantine, le conseil municipal a refusé de verser une participation aux frais de fonctionnement pour les enfants de la commune scolarisés à Metz, sachant que comme il avait été convenu, aucun avis favorable ne sera émis lors des demandes de dérogation.
Adhésions SIVT
– Le conseil a pris connaissance de la délibération du 7 juin 2002 du SIVT relative à l’adhésion des communes de Sainte-Barbe, Retonfey et Bronvaux au Syndicat Intercommunal à Vocation Touristique et n’a formulé aucune objection sur leur admission.
Monuments
– le Syndicat Intercommunal à Vocation Touristique propose la création et l’installation gratuites de petites plaques d’information qui pourraient mettre en valeur certains monuments non classés. Le conseil est intéressé et donnera ses proposition, dont l’Eglise de Failly, la chapelle de Vrémy et des calvaires dans les deux villages.
Plans –
D’autre part, le SIVOM des cantons de Vigy et Montigny-Nord a proposé à la commune une réduction de 60 % sur la création et l’installation de plans des villages accompagné d’autres informations au choix. Le conseil va se renseigner sur les tarifs de telles créations et décidera ultérieurement de profiter ou on de cette offre.
Adhésion Zone Verte
– Le conseil a pris connaissance de la délibération du 22 avril 2002 du Syndicat de la Zone Verte relative à l’adhésion de la commune de Charleville-sous-Bois et n’a émis aucune observation à ce sujet.
Egouts
– Le conseil a fixé la participation pour le raccordement à l’égout à 1300 euros, à verser en cinq annuités par les propriétaires dont l’immeuble est édifié postérieurement à la mise en service de l’égout.
Débit de boisson
– le conseil a fixé à 38 euros la taxe communale sur les licences de débit de boissons.
Subvention
– Avec six voix contre, une abstention et trois pour, le conseil municipal a refusé la demande de subvention du Centre de Ressources de la circonscription de Metz-Bellecroix.
Collège de Vigy
– après leur lecture, le conseil n’a formulé aucune observation sur les nouveaux statuts du Syndicat du Collège de Vigy qui ont été adoptés le 13 juin.
Ouvrier communal – le conseil a appris qu’un nouvel ouvrier communal allait travailler à partir de lundi 8 juillet. M. Claude Fagnoni de Glatigny est embauché en emploi CES à 20 heures par semaine.

 

 

bullet

27 mai 2002

* Compte de gestion 2001 Le conseil municipal a déclaré que les comptes de gestion des budgets M14 et M49 dressés pour l’exercice 2001 par le receveur, visés et certifiés conformes par l’ordonnateur, n’appellent ni observation ni réserve de sa part et les a donc adoptés.
* Routes départementales
M. le maire a fait lecture de l’avant-projet de la convention pour les routes avec le département qui a pour but l’homogénéisation des routes et l’harmonisation des services gratuits dans le département (fauchage, signalisations horizontale et verticale, services d’hiver…). Le conseil municipal l’a autorisé à signer la convention définitive qui sera établie par le département.
* Ordures ménagères
Suite au passage au tri sélectif au 1er juillet 2002, le Syndicat de la Zone Verte a signé un avenant au contrat concernant le ramassage des ordures ménagères. Le prix fixé au début de l’année à 48,02 euros/habitant/an passera à 65 euros/habitant/an. Les recettes attendues au compte 7413 seront donc de 33800 euros au lieu de 25000 euros par la commune.
* Indemnités des adjoints
Suite à une nouvelle loi du 27 février 2002, le conseil municipal a abordé la possibilité d’augmenter les indemnités des adjoints. Le taux maximal possible pour la commune qui compte 522 habitants (entre 500 et 999) est de 8,25 % de l’indice brut 1015 de l’échelle indiciaire de la Fonction publique territoriale, soit 293,87 euros brut. Avec une abstention, un contre et onze pour, le conseil municipal a décidé de monter le taux de 6 % à 7 % et donc l’indemnité des trois adjoints de 213,73 euros à 249,35 euros bruts à compter du 1er juin 2002.
* Statuts du SIS
Le maire a fait part de la délibération du 15 mars du Syndicat Intercommunal Scolaire de Failly et environ modifiant l’article 11 de ses statuts. Le regroupement scolaire concerne 4 communes soient 7 villages : Failly, Vrémy, Servigny, Poixe, Vany, Villers-l’Ormes et Malroy. La participation financière de chaque commune se fait pour la moitié proportionnellement au nombre d’habitants et pour l’autre moitié proportionnellement au nombre d’élèves. Le nombre d’habitants considéré était celui calculé à chaque recensement mais la modification proposée est qu’il soit donné chaque année par le maire de la commune, ce qui suivra plus l’évolution des villages dont certains grandissent rapidement. Le conseil municipal n’a formulé aucune objection.
* Projet de périmètre de SCOT
Le conseil municipal a refusé de statuer sur le projet de périmètre de SCOT proposé par la CA2M. Il souhaite en effet que ce soit la communauté de communes du Haut Chemin, en cours de création, qui statue au nom des communes qui en seront adhérentes.
* Subvention
Le conseil municipal a accordé une subvention de 76 euros à l’association AGIRR de Vigy, qui se bat contre le projet de nouvelle autoroute et pour la défense d’un cadre de vie rural.
* Chiens perdus ou errants
A la demande de la Société Centrale Canine, le conseil municipal va envoyer une lettre au ministère de l’intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales pour qu’il s’occupe du problème de chiens perdus ou errants et que soient financés par exemple la pose de puces électroniques.

 

 

bullet

28 mars 2002

* Vote des quatre taxes - Après discutions, le conseil municipal a décidé l'augmentation des taux des quatre taxes à 11 voix pour et trois abstentions, sur 14 élus présents. Le taux de ces taxes, très bas par rapport à la moyenne nationale, départementale et aux communes voisines avec lesquelles sera formée une communauté de commune, n'avaient pratiquement pas été augmentés depuis plus de vingt ans. Cette décision a été prise dans la mesure où cette rentrée d'argent supplémentaire conditionne la réalisation des nombreux projets à venir : salle polyvalente, travaux de voirie, enfouissement des réseaux secs, embellissement, etc.
Les taux ont été fixés comme suit : 6,04 % pour la taxe d'habitation (contre 4,54 % l'an dernier), 5,96 % pour la taxe foncière bâtie (4,48 %), 28,90 % pour la taxe foncière non bâtie (21,73 %) et 4,72 % pour la taxe professionnelle (3,55 %). Cela représente une augmentation de 33 % en recettes pour la commune mais cela devrait se traduire par une augmentation d'environ 10 % sur la feuille d'impôts des particuliers.
Avec ce rattrapage nous sommes encore largement en dessous de la plupart des communes voisines.

* Budgets primitifs 2002
 -
Après étude des propositions du maire, le conseil municipal a arrêté le budget primitif M49 (assainissement) de l’année 2002 à 35.441 euros en dépenses et recettes d’exploitation et à 29.884 euros en dépenses et recettes d’investissement.
Le conseil a également voté le budget M14 pour l’année 2002 qui s’équilibre à 343.433 euros en recettes et dépenses de fonctionnement et à 647.890 euros en recettes et dépenses d’investissement.
Parmi les nombreuses dépenses de fonctionnement apparaissent 39.230 euros de charges à caractère général, 36.950 euros de charges de personnel et frais assimilés, en hausse suite à l’embauche d’un emploi CEC, et 80.860 euros pour les autres charges de gestion courante dont les rémunérations du maire et des adjoints (14.200 euros).
Parmi les dépenses d’investissement se trouvent l’enfouissement des réseaux rue du Général Ardant à Vrémy (624.000 euros) et la salle polyvalente (396.000 euros). Parmi les dépenses d'investissement se trouvent l'enfouissement des réseaux rue du Général Ardant à Vrémy (228.000 euros) et la salle polyvalente (396.000 euros).
* Comptes administratifs 2001 - Réuni sous la présidence de M. Roland Teterchen, premier adjoint, le conseil municipal a adopté les comptes administratifs des budgets primitifs 2001, M14 et M49, dressés et exposés par M. Jean-Marie Zimmer, maire.
* Subventions - Le conseil municipal a décidé de verser quelques subventions. A l'unanimité, il a octroyé 450 euros au conseil de Fabrique de l'Eglise et 1250 euros à l'ASC Failly-Vrémy pour le repas des anciens. Avec une abstention et deux contre, il a octroyé 75 euros aux Donneurs de Sang. Il a refusé une demande de subvention provenant du centre d'Architecture d'Urbanisme et d'Environnement de la Moselle
* Salle des fêtes - Le conseil a réactualisé en euros l'avant projet réalisé par M. Lépine pour la construction d’une salle polyvalente et a sollicité une subvention exceptionnelle à M. Jean-Louis Masson, sénateur de la Moselle, et à Mme Marie-Jo Zimmermann, député, pour l’aménagement de la cuisine.

 

 

bullet

8 mars 2002

* Communauté de communes Le conseil a pris acte du désistement des communes de Charly-Oradour et Antilly pour l’adhésion à la communauté de commune dite du Haut Chemin puisqu’elle ont adhéré à la communauté de Maizières. Il resterait donc maintenant treize communes dans la communauté du Haut Chemin : Burtoncourt, Charleville-sous-Bois, Les Etangs, Failly, Glatigny, Hayes, Saint-Hubert, Sainte-Barbe, Sanry-lès-Vigy, Servigny-lès-Sainte-Barbe, Vany, Vigy et Vry.
* Enfouissement des réseaux
 –
Dix-sept entreprises ont demandé des dossiers de soumission pour les travaux d’enfouissement des réseaux rue du Général Ardant à Vrémy. La commission d’appel d’offres les a classées sur différents critères a retenu l’entreprise Guérineau. Le conseil municipal a autorisé le maire à signer le marché.
* Salle communaleConcernant la réalisation d’une salle communale à Vrémy, le conseil municipal a reçu l’accord du Conseil Général pour une subvention. Il attend maintenant la réponse pour l’obtention de la DGE qui devrait lui parvenir au plus tard au mois de juin. La mise en route du projet ne se fera cette année que si cette subvention est accordée.
* Investissement Suite à des problèmes d’impression et à un coût de réparation trop élevé, le conseil a décidé l’ouverture de crédits exceptionnels en dépenses d’investissements d’une valeur de 490 euros pour l’achat d’une imprimante laser pour la mairie.
* Déclassement de parcelle Afin d’entériner une décision prise par la municipalité précédente, le conseil a accordé à M. Chenet la vente d’une parcelle de terrain de 17 m² située derrière sa propriété, rue du Queulot à Failly, pour la somme de 53,35 euros le mètre-carré.
* Subventions Le conseil a refusé à l’unanimité les demandes de subventions provenant des Scouts de France et de la Prévention Routière. A 8 votes contre, 3 pour et une abstention, il a également refusé la demande de subvention de Mme Bauer, professeur d’enseignement religieux au collège de Vigy, pour un voyage en Espagne auquel participeront quelques élèves de la commune.
* Divers Le conseil va entrer en relation avec La Poste pour la confection d’enveloppes pré timbrées à l’image des deux villages. Il a appris le départ du nouvel ouvrier communal.

 

 

   

Site réalisé par Anthony Thiriet, étudiant demeurant à Vrémy et conseiller municipal depuis mars 2001. Pour toute reproduction, merci de me prévenir par e-mail.
Question, problème, suggestion, information à ajouter ou critique concernant ce site ? Vous désirez plus de renseignements ? N'hésitez pas à envoyer un e-mail en cliquant ici.

Nombre de visiteurs du 1er novembre 98 au 8 septembre 2000 :     2982
Nombre de visiteurs depuis le 12 février 2001 :